Localisation de SamosLa vie de Pythagore est assez mystrieuse et des rcits vont mme jusqu' lui attribuer des pouvoirs comme le don d'ubiquit! Il n'a laiss aucun texte crit et sa pense n'a t transmise qu'oralement pendant deux sicles. Et plus le temps a pass, plus les rcits qu'on faisait de lui taient farfelus. Mme Aristote, qui parle pourtant de pythagorisme, ne cite jamais Pythagore. Ainsi, il est difficile de sparer sa vritable histoire de la lgende. Cependant, il semble avoir rellement exist.

Il serait n vers 580 av. J.C. sur l'le de Samos (d'o son vrai nom Pythagore de Samos) vers les villes de Milet et Ephse. Son pre Mnsarchos tait graveur de pierres prcieuses. Selon la lgende, sa mre Parthnis descendrait d'Ance, fils de Zeus et fondateur de Samos. Certains pythagoriciens affirmaient mme que son me avait habit plusieurs corps pendant 216 (soit 6 au cube) ans.
Pythagore aurait vcu son enfance et son adolescence autour de Samos, instruit par d'illustres matres. Plusieurs sources indiquent qu'il a particip des Jeux Olympiques o il aurait t champion de lutte, gagnant ses combats grce la ruse. Selon Jamblique (philosophe grec du quatrime et troisime sicles avant J.C.), Thals lui aurait enseign tout son savoir avec son disciple Anaximandre. Thals aurait dit de lui : « Ni mes facults intellectuelles ni ma science, fruit de longues tudes, n'galent ce que je peux percevoir en lui ».
Puis Pythagore entreprend un long voyage qui commence Sidon o des prtres l'initient aux rites pratiqus en Syrie (Byblos, Tyr, ...), dans la perspective de poursuivre des tudes philosophiques et scientifiques. C'est l que selon la lgende il accomplit son premier miracle: franchir d'un bond la gorge entre deux montagnes (Mont Carmel). Il part pour Naucratis, cit grecque en Egypte.
Les Grecs y sont gnralement mal vus car les coutumes et habitudes quotidiennes des deux peuples diffrent largement. L'hygine gyptienne est par exemple rpute meilleure, en tout cas les Egyptiens voient les Grecs comme sales. Pythagore se distingue toutefois car il fait un pas vers cette autre culture en apprenant leurs usages. C'est ainsi qu'il est remarqu par le pharaon, Amasis, qui le prend en amiti et lui donne accs aux ressources de ses prtres. Pythagore y reste pendant 22 ans et tudie la plupart des matires. A Thbes, les prtres lui auraient coll la cuisse un disque dor d'Aton-R (dieu du soleil). Peu peu, Pythagore est initi au rite d'Osiris, ce qui lui permet d'entrer dans la cour d'Amasis. Ce dernier lui propose alors de devenir son conseiller puis son ambassadeur en Grce, offres que Pythagore dcline. Il est donc toujours auprs d'Amasis lorsque le roi de la Perse, Cambyse, envahit l'Egypte et fait excuter le pharaon. Pythagore apprend que Cambyse est soutenu par Polycrates, ancien ami d'enfance qui rgne prsent en tyran sur Samos. Il est captur et envoy comme esclave Babylone. Cependant Cambyse connat la renomme de Pythagore. C'est pourquoi ce dernier est un esclave « bien lti » : on lui donne des tches plutt nobles (comme veiller sur les clepsydres) et il dispose d'une certaine libert (il a par exemple le droit de quitter la ville condition de revenir de son plein gr, sinon quoi sa famille serait punie). Certains biographes parlent en fait d'une « prison dore ». Il frquente les Mages et obtient un niveau lev notamment en mathmatiques et en musique. Suite sa rencontre avec un rformateur de la religion perse (Zarathushtra), il aurait t baptis dans l'Euphrate. Pendant ce temps, Cambyse est mort son tour, remplac au trne par Darius. Aprs douze ans de captivit, Pythagore rencontre Dmocde, le mdecin de Darius. Dmocde intervient alors auprs du roi et obtient la libration de Pythagore.
Pythagore rentre Samos et commence enseigner sans succs. Il prne l'enseignement des mathmatiques comme en Egypte. Il s'inquite du manque d'intrt de ses concitoyens et a peur que son savoir disparaisse avec lui. Cependant, l'le est toujours contrle par Polycrates, qui craint que Pythagore ne rpande ses ides. Il lui propose donc pour le contrler d'tre le tuteur de ses enfants, ce que Pythagore refuse. Polycrates interdit alors Pythagore d'enseigner.
Cependant, ayant repr un jeune homme pauvre, il lui promet une pice d'argent par thorme qu'il apprendrait. Le jeune homme accepte et Pythagore commence les leons, jusqu' ce que l'lve prenne got aux mathmatiques et ne demande plus de rmunration. Alors, l'lve, sachant Pythagore aussi pauvre, lui aurait par la suite rembours une pice d'argent par thorme enseign. C'est cette priode que Pythagore invente les « coupes de l'amiti » : des coupes munies une certaine hauteur d'invisibles trous, obligeant celui qui dverse le liquide tre quitable. Il en offre un jeu Polycrates qui se sert abondamment en vin, souillant sa tunique. Pythagore lui explique alors que comme le vin, il chutera trop en vouloir. Peu de temps aprs cet pisode, Polycrates maltraite l'ambassadeur d'un de ses allis. Il est alors tu, probablement par crucifixion.
Cela provoque une instabilit politique et Pythagore dcide de partir de Samos. Il a environ 55 ans. Il passe par Sybaris, en Grce, et arrive Crotone, dans le sud de l'Italie. C'est l qu'il rencontre une jeune prtresse, Thano, dont il apprend plus tard qu'elle est la fille d'un ami. Pythagore admire cette femme, parmi les plus intelligentes et cultives de la ville. Ils se voient rgulirement, et se marient. Le jour de leur mariage, Pythagore apprend que sa mre est morte vers Delphes. Il fonde son cole Crotone avec l'aide de Thano, avec qui il aura trois filles et un fils. Contrairement Samos, il a cette fois un grand succs, d'autant plus qu'allant contre la misogynie de cette socit (ses ides lui viennent probablement de son ducation), il accepte les femmes dans ses rangs. Ses lves se compteraient par centaines. Cependant son succs et son « fminisme » agacent ses nombreux ennemis. Passionn par ses confrences, Milon (athlte grec ayant remport six fois de suite les Jeux Olympiques, six fois les Jeux Pythiques, sept fois les Jeux Isthmiques et neuf fois les jeux Nmens) pouse sa fille. Selon la lgende, il ralise pour impressionner Milon un nouveau miracle: donner le nombre exact de poissons dans un filet frachement sorti de l'eau. Plus tard, Milon accueille Pythagore chez lui pour agrandir son cole. Milon tant l'un des plus grands athltes de l'poque, le mariage donne Pythagore encore plus d'influence, mais aussi de plus en plus d'ennemis. Certains voient ses lves comme une nouvelle aristocratie, d'autres les jalousent car ils ont chou au test d'entre. Ces critiques augmentent lorsqu'un homme se suicide aprs avoir t refus comme lve. Les anciens commencent fonder leurs propres coles dans les autres villes, dveloppant des codes pour se reconnatre. La critique s'tend ainsi ces villes, notamment Sybaris.
A Sybaris, la peur d'une prise de pouvoir par les pythagoriciens mne leur perscution et ils se rfugient Crotone. Tlys, dirigeant du parti populaire de Sybaris, demande alors au conseil de Crotone la livraison de centaines de rfugis. Le conseil accepte d'abord puis refuse aprs l'intervention de Pythagore. Les deux villes entrent en guerre, Crotone gagne facilement et Sybaris est rase et noye. En reprsailles, un noble de Crotone ami de Sybaris, Cylon, soulve le peuple crotonois contre Pythagore. La maison de Milon est brle pendant une runion, et rares sont les pythagoriciens qui en rchappent. A partir de l, la fin diverge fortement selon les biographes. Selon certains, Pythagore meurt dans l'incendie ; selon d'autres, il s'enfuit Mtaponte o il jene pendant quarante jours avant de mourir dans le temple des Muses ; une autre version encore le fait survivre et enseigner en cachette de nombreuses annes en Italie...

Fonctionnement de la congrgation pythagoricienne
Comme on l'a dit, la secte n'est pas interdite aux femmes. Autre marque distinctive l'poque, probablement sous l'influence gyptienne, elle n'est pas non plus ferme aux trangers. Cependant, la socit reste secrte. Les postulants subissent des tests trs stricts, autant sur leur savoir que sur leur ducation ou leur famille. Puis au bout de trois ans, le membre devient un disciple exotrique: il est tenu au silence et doit se tenir derrire un rideau en coutant les leons du matre sans intervenir. Ce n'est qu'au bout de cinq ans supplmentaires qu'il devient un membre part entire.
Il tait interdit de prononcer le nom du matre, ce que certains voient aussi comme marque de sa modestie. Levs avec l'astre d'Apollon, les disciples devaient se remmorer toute la journe prcdente, parfois celle d'avant, pour exercer leur mmoire. Puis ils se promenaient et recevaient une premire leon au temple. Ils pratiquaient ensuite des exercices physiques et des soins corporels et djeunaient avec du pain et du miel. Ensuite, ils parlaient politique. Le soir, aprs une promenade, ils se remmoraient la journe. Puis venait un bain suivi d'un dner collectif par tables de dix (symbole pythagoricien). Le plus jeune lisait un pome d'Homre ou d'Hsiode. Enfin, il y avait une prire collective. Les disciples rentraient alors chez eux et pratiquaient un dernier exercice mmoriel avant de dormir.
Les pythagoriciens prnaient la mise en commun des biens. De mme, toute dcouverte tait attribue au matre, ce qui explique qu'on ne sait pas rellement ce que Pythagore a dcouvert lui-mme. L'enseignement comprenait la musique, la philosophie, les mathmatiques et les sciences physiques et naturelles.

Pythagore peut donc apparatre comme un gourou. Cependant, on peut lui reconnatre d'avoir unifi les mathmatiques, jusqu'alors constitues de connaissances htroclites et empiriques, et de les avoir leves au dessus des besoins des marchands. Terminons avec ces mots de Porphyre: « Pythagore tait le plus aimant des amis ».

Voir aussi : dmonstration du thorme de Pythagore

Sources:
L'nigme Pythagore, Henriette Chardak, Presses de la Renaissance, 2007
Sur les traces de l'Homo mathematicus, Bernard Duvilli, Ellipses, 1999
Que sais-je? Pythagore et les pythagoriciens, Jean-Franois Mattei, Presses universitaires de France, 1993.